Faits divers
URL courte
Par
7215
S'abonner

Un jeune de 21 ans faisant l'apologie du terrorisme a menacé des policiers à Montpellier avec un couteau, rapporte le Metropolitain. En fuite après un tir de sommation, il a finalement été interpellé.

Armé d’un couteau, un jeune de 21 ans a menacé trois policiers du Groupe de sécurité de proximité (GSP), deux hommes et une femme, le 15 septembre vers 17h45 à Montpellier, relate le Metropolitain. Les agents étaient chargés de sécuriser les abords du stade de la Mosson lors d’un match de football.

Il a abordé puis invectivé les fonctionnaires non loin du stade en tenant des propos incohérents, faisant des références à des actes de terrorisme, s’exclamant «être présent à Montpellier pour une mission divine».

Un éventuel schizophrène

Il a ensuite sorti un couteau pour menacer les policiers tout en se livrant à une apologie du terrorisme. L’un d’entre eux a tiré en l’air en guise de sommation. L’agresseur a alors pris la fuite mais a rapidement été localisé à son domicile.

Le mis en cause, placé en garde à vue, est déjà connu de la police et de la justice. Il est décrit comme schizophrène et sera examiné pour établir s’il souffre bien de troubles psychiatriques. L’enquête a été confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ).

Le jeune homme avait déjà été condamné à cinq reprises pour vols et violences volontaires, précise le parquet cité par Midi libre.

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Tags:
arme blanche, police, agression, Montpellier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook