Faits divers
URL courte
Par
4011882
S'abonner

Trois policiers et trois militaires se sont bagarrés à Carcassonne. L’altercation a commencé dans un bar et a vite dégénéré dans la rue, relate La Dépêche du Midi. Suite à cela, deux policiers ont été hospitalisés et les trois militaires ont été placés en garde à vue.

Une bagarre entre des policiers et des militaires hors service a éclaté dans un bar à Carcassonne et la situation a vite dégénéré dans la rue, selon La Dépêche du Midi. Les faits ont eu lieu dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18.

Tandis que les circonstances exactes de cette rixe ne sont pas claires pour l’heure, il est souligné que la bagarre a débuté dans un bar entre l’un des policiers et l’un des militaires. Quand la sécurité de l’établissement est intervenue, les hommes ont continué à se bagarrer, se retrouvant dans la rue en présence de femmes, qui accompagnaient les militaires, et des passants. L’usage d’une bouteille cassée pendant cette rixe a été évoqué.

L’un des policiers a le nez cassé et un autre a une plaie profonde au niveau de l’arcade sourcilière, précise le média. En outre, l’un des fonctionnaires a relaté qu’il avait fait état de sa fonction de policier avant que la bagarre ne dégénère.

Les militaires du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) ont été placés en garde à vue et remis en liberté après 24 heures, alors que les policiers ont déposé plainte pour «violences aggravées». Si la culpabilité des militaires est prouvée, ils pourraient être sanctionnés en interne, selon le secrétaire départemental du syndicat Alliance Police nationale, cité par Actu17.

Lire aussi:

L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
militaires, France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook