Faits divers
URL courte
Par
7452
S'abonner

Décoré de croix de Saint-André, un sarcophage de plusieurs centaines de kilos a été découvert lors de fouilles préventives à Arras (Pas-de-Calais). Les premiers éléments collectés permettent de le dater aux alentours du IVe siècle, indique France Bleu.

Pendant des fouilles préventives effectuées à Arras (Pas-de-Calais) avant le démarrage d'un chantier d'aménagement, une cinquantaine de sépultures ont été découvertes et parmi elles un sarcophage en plomb décoré de quelques croix de Saint-André.

«C’est une découverte archéologique majeure des collègues du Service Archéologie de la Ville d’Arras sur une ancienne nécropole antique rue Georges Auphelle», indique une publication diffusée sur la page Facebook officielle de la ville d'Arras, préfecture du Pas-de-Calais.

Restes humains à l’intérieur

À l’intérieur du sarcophage, partiellement écrasé et légèrement entrouvert, des restes humains ont été exhumés.

«Une étude approfondie va nous permettre d'établir s'il s'agit d'un homme ou d'une femme, mais aussi son statut social, sans doute supérieur à celui des autres occupants de cette partie de la nécropole», a indiqué Mathieu Beghin, l'archéologue de la ville d'Arras, cité par France Bleu.

Aux alentours du IVe siècle

S’appuyant sur les premiers éléments collectés sur place, les spécialistes affirment que le sarcophage date des alentours du IVe siècle.

«Avant cette période on procédait plutôt à l'incinération des corps et les clous des cercueils qui entouraient le sarcophage permettent de situer la sépulture à la période du Bas-Empire.»

Le sarcophage a été prélevé le 21 septembre. Il est entreposé à la Maison de l’archéologie de Dainville où il sera étudié par un archéologue spécialiste en anthropologie, précise la publication de la ville d’Arras.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
Arras, archéologues, archéologie, sarcophage, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook