Faits divers
URL courte
Par
3320
S'abonner

En état d’ébriété, un natif de Mongolie a été interpellé à Saint-Étienne après avoir menacé avec une baïonnette une femme qui avait accidentellement taché ses vêtements avec du vin, selon Le Progrès.

Un geste maladroit aurait pu virer au drame dans la Loire. Un homme de 45 ans, ressortissant de Corée du Nord et natif de Mongolie, a été placé le 25 septembre en garde à vue pour des faits de violences avec arme et menaces de mort, raconte Le Progrès.

Selon les informations du média, il a rendu visite à une connaissance tout en se trouvant en état d’ébriété. Profitant de l’absence de son compagnon, il lui aurait demandé de préparer à manger et de lui servir à boire. Bien que la femme ait obéi, elle a accidentellement renversé du vin rouge sur lui et a taché ses vêtements.

Agression à la baïonnette

L’homme lui aurait ensuite demandé de laver ses habits mais sans que cela suffise. Il se serait emparé rapidement d’une baïonnette d’ornement fixée au mur.

La femme a été légèrement blessée par la lame supposément placée sous son cou. Elle s’est enfuie, s’est réfugiée chez une voisine et a appelé la police.

À leur arrivée, les agents ont trouvé une arme de poing de collection et des couteaux de collection dans l’appartement ainsi que l’homme, torse nu et hagard sur le canapé.

Cellule de dégrisement

Interpellé, il a été placé en cellule de dégrisement, avec un taux d’alcool de 1,20 gramme par litre de sang, puis en garde à vue. Il devra comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
agression, ivresse, Loire, Saint-Étienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook