Faits divers
URL courte
Par
4661
S'abonner

Un habitant de Perpignan a été condamné à un an de prison avec sursis pour une idée qu’il a jugé lui-même «stupide»: il avait caché une caméra dans la salle de bain du logement qu’il louait sur AirBnb.

Un an de prison avec sursis probatoire: telle est la peine prononcée par la justice française contre un Perpignanais qui avait caché une caméra dans la salle de bain de son logement qu'il louait sur la plateforme Airbnb, fait savoir France Bleu.

Comparaissant devant le tribunal correctionnel de la ville, le prévenu a précisé avoir mis en place le système fin 2017, avouant que l’idée était «stupide», mais expliquant son comportement par sa «détresse sexuelle» depuis son divorce.

Une dizaine de vidéos de locataires a été retrouvée sur l’ordinateur du prévenu et un grand nombre de vidéos pornographiques sur des disques durs, notamment des images pédopornographiques.

Il reconnaît les faits

L’homme est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels et devra obligatoirement être suivi, au risque de voir son sursis se transformer en peine de prison ferme, précise France Bleu.

Arrêté, l’homme a reconnu les faits. Selon l'enquête, 159 voyageurs ont passé au moins une nuit dans son appartement de 2017 à l’été 2019.

C’est dans le courant de l'été 2019 qu’une de ses victimes remarque, en prenant sa douche, une lumière derrière une grille d'aération. Le couple de locataires établit alors rapidement qu’il s'agit du témoin lumineux d'une caméra GoPro et porte plainte.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
France, caméra, jugement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook