Faits divers
URL courte
Par
11423
S'abonner

Un patient âgé d’une soixantaine d’années est décédé à l’hôpital de Valence, dans la Drôme, où une seule infirmière était chargée du secteur Covid, rapporte France 3. Au moment de sa mort, aucun soignant n’était présent à ses côtés. Les syndicats CGT et Sud dénoncent un manque de personnel, la direction de l’hôpital a ouvert une enquête.

Vendredi 2 octobre, vers cinq heures du matin, un homme d’environ 60 ans a été admis aux urgences de l’hôpital de Valence, présentant des douleurs au ventre, un des symptômes du Covid-19, relate France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Il est décédé plus tard d’un arrêt cardiaque, seul dans le service dédié au virus, alors que la seule infirmière en charge n’était pas là.

«Ce jour-là, il n’y avait que trois infirmières au total. Deux d’entre elles ont été accaparées par deux déchoquages et l’accueil des autres patients, laissant leur troisième collègue seule. Elle a apparemment prescrit des soins au patient avant de repartir vers les autres urgences, où l’attendaient 11 autres patients», raconte auprès du média Karim Chkeri, secrétaire général à la CGT, qui assure que l’infirmière n’a commis aucune faute.

Toujours selon le syndicat, la direction de l’hôpital n’a pas réagi à ses multiples signalements concernant le manque de personnel. Il estime que cette mort aurait pu être évitée si une autre aide-soignante avait été présente au service Covid. Le syndicat Sud, via son représentant Yohann Pannetier, dénonce quant à lui l’éloignement de cette zone des autres départements de l’hôpital.

Ce dernier réclame ainsi du personnel qui reste dans ce secteur de façon permanente. «Dès le premier soir, une infirmière s’est retrouvée seule en zone Covid avec un patient en arrêt cardiaque. À l’époque, on avait fait intervenir un inspecteur du travail, qui est venu interroger tous les personnels. Son rapport confirme qu’il est nécessaire de rajouter du personnel».

Réponse de la direction

La direction de l’établissement a répondu à France Bleu en justifiant que «les urgences liées au Covid-19 ne sont pas nombreuses en ce moment». «Il n'est donc pas forcément nécessaire d'avoir des personnels supplémentaires», a-t-elle ajouté. Une enquête a néanmoins été ouverte en interne pour déterminer les circonstances et la cause de ce décès, en plus de savoir s’il est lié à un dysfonctionnement dans l’organisation de l’hôpital.

Lire aussi:

Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
patients, personnel, soignants, hôpital, décès, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook