Faits divers
URL courte
Par
20726
S'abonner

Des habitants de Séderon (Drôme) ont pensé à un rituel satanique après avoir entendu dans la nuit de samedi à dimanche 4 octobre des cris stridents, des hurlements de loup et des sons de cloche depuis leur église. Un homme souffrant d'une maladie mentale en était à l’origine, relate France Bleu.

Certains habitants de Séderon dans le sud de la Drôme ont été réveillés dans la nuit de samedi à dimanche 4 octobre par des cris déchirants, des hurlements de loup et des sons de cloche provenant de l'église Saint-Baudile, rapporte France Bleu. D'aucuns ont pensé à un rituel satanique.

Selon Cyril, qui faisait avec un ami une partie de géocatching, «c'était vraiment flippant».

Ce pratiquant de chasses au trésor à l'aide de GPS raconte s'être approché de l'église où la lumière était allumée et n'y avoir trouvé personne à l'intérieur.

«Et c'est là qu'on entend un bruit très fort, déchirant, d'une dizaine de secondes suivi d'un hurlement de loup», se souvient-il en ajoutant que la cloche a retenti ensuite et que «ça a recommencé deux ou trois fois».

Le maire, Alain Franchinous, a confirmé que «plusieurs de mes administrés m'ont parlé de hurlements de loup avec des bruits de cloche».

Un homme bipolaire ou schizophrène

Les gendarmes arrivés sur place sont tombés sur un homme bipolaire ou schizophrène dont un pneu de la voiture avait crevé à proximité. Il avait pénétré dans le lieu de culte et commencé à crier.

Selon France Bleu, il a vidé les tiroirs, s'est servi des étoles et a allumé des cierges.

Plainte portée pour dégradation de biens

«Il a mis le bazar», a déploré le maire en reconnaissant que rien n'avait été volé ou détérioré.

Il a cependant porté plainte lundi pour dégradation de biens.

L'auteur des faits, blessé à la main, a appelé les sapeurs-pompiers qui l'ont conduit à l'hôpital d'où il est sorti plus tard.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
église, schizophrénie, Drôme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook