Faits divers
URL courte
Par
121666
S'abonner

Anastasia Salvi, qui s’apprêtait à représenter la Franche-Comté au concours Miss France le 12 décembre prochain, a été obligée de renoncer à son titre et donc à la compétition. Ses photos ont été blâmées car elles «n’ont pas été soumises à l’appréciation du comité» Miss France et ont conduit à son éviction.

Âgée de 23 ans, Anastasia Salvi a annoncé le 6 octobre sur Instagram qu’elle ne participerait pas au concours Miss France à cause de photos prises en 2017. Déchue du titre de Miss Franche-Comté, elle a dû renoncer à la compétition.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Anastasia Salvi (@anastasiasalvioff)

«Voici les fameuses photos. Ces photos ont été réalisées en 2017 dans le cadre d’un concours international pour deux marques de coiffure reconnues en France et partout dans le monde. Ces photos sont bien évidemment artistiques, en aucun cas à caractère érotique, pornographique ou autres», a-t-elle écrit le 6 octobre.

La jeune femme a dit comprendre «parfaitement» la décision du comité Miss France mais a ajouté qu’elle était «forcément déçue».

Les photos «n’ont pas été soumises à l’appréciation du comité»

Jointe par L’Est Républicain, la directrice générale de la société Miss France Sylvie Tellier a expliqué que cette éviction était causée par des photos contraires au règlement du concours.

«Le règlement est simple. Si une jeune fille a fait par le passé des photos en lingeries, nues ou à caractère pornographique, elle doit les soumettre au comité. Les photos d’Anastasia Salvi n’ont pas été soumises à l’appréciation du comité

D’après le règlement du concours Miss France consulté par France info, il est demandé aux miss de «ne pas avoir participé à des séances photos, captations visuelles et/ou audiovisuelles et/ou tout type d’évènements susceptibles de permettre une exploitation auprès du public d’images représentant la candidate sans sous-vêtements ou vêtements laissant intentionnellement apparaître des parties intimes, à la seule appréciation de la société Miss France Organisation, et/ou dans un contexte à caractère érotique ou pornographique».

Un fan de miss alerte le comité

Selon les informations de France Bleu, les photos en question ont été divulguées par un fan de miss, un homme âgé d'une cinquantaine d'années. Il affirme avoir alerté le comité d'organisation de Miss Franche-Comté.

«Hier dans l'après-midi, une personne, une de mes connaissances, m'envoie une photo d'Anastasia ne respectant pas le règlement du comité Miss France. Je sais d'où vient cette photo mais je n'ai pas à en parler, c'est la vie privée d'Anastasia. Du coup, moi je préviens une personne que je connais, proche du comité, pour lui dire que la photo circule. Je lui ai envoyé la photo, je lui ai demandé si ça respectait le règlement et ça s'est arrêté là pour moi.»

L’individu souligne qu’il ne pensait pas «qu'il y aurait une destitution».

Lire aussi:

Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Au Canada, «une professeur jetée en pâture à des militants agressifs» au nom de l’antiracisme
Tags:
éviction, photo, Miss France, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook