Faits divers
URL courte
Par
8529
S'abonner

Dans le contexte de l’augmentation des contaminations au Covid-19, une «restitution tardive» de travaux nocturnes sur la ligne du RER B a provoqué de nombreux retards et donc des attroupements importants de voyageurs. Certains ont publié des photos de la situation, manifestant par ailleurs leur colère auprès des responsables.

Ce jeudi matin, depuis plusieurs heures, le RER B domine les tendances de Twitter France. En cause, de nombreux voyageurs mécontents publient des photos de stations et de rames bondées en pleine crise sanitaire, coincés en raison des perturbations sur l’ensemble de la ligne.

Des photos et vidéos montrent des foules compactes de passagers le long des stations et dans les gares en raison des trains en retard ou dont certains arrêts ont été supprimés.

À l’heure où les établissements recevant du public ont eu l’ordre de fermer dans la capitale, la situation dans les transports suscite ce matin critiques et incompréhension.

Travaux sur la ligne

Du côté du compte Twitter du RER B, l’explication est brève: restitution tardive de travaux. En toute vraisemblance, les travaux nocturnes effectués sur la ligne n’ont pas pu être terminés à temps, ce qui a retardé les départs entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle et perturbé le réseau.

«Fin d’incident», précisait le compte du RER à 7 heures, mais les perturbations ont persisté au moins jusqu’à dix heures ce matin au vu des tweets publiés. Le RER B, que nous avons contacté, n’a pour l’heure pas répondu à nos questions. La RATP n’a quant à elle pas souhaité apporter davantage d’éléments à ce sujet.

Lire aussi:

Un plan secret anglais de 2017 prévoyait de priver les personnes âgées d’aide médicale en cas de pandémie
Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Tags:
RER, perturbations, trafic ferroviaire, voyageur, colère
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook