Faits divers
URL courte
Par
16533
S'abonner

Six enfants ont joué jeudi avec un sachet de cocaïne dans l’école maternelle Jules-Ferry à Gagny, le portant notamment à leur bouche. Deux d’entre eux ont été brièvement hospitalisés, l’origine de la drogue n’est pas connue.

L'école Jules-Ferry à Gagny a été perturbée le 8 octobre par un incident inédit: un «petit pochon» de cocaïne a attiré l’attention des enfants, raconte Le Parisien.

Au total, six élèves ont joué avec le sachet et l’ont porté à leur bouche. La scène s’est déroulée dans la cour de récréation et à l'intérieur d'une salle de l'établissement, a indiqué une source policière.

Ensuite, un membre du personnel aurait jeté ce «petit ballotin d'un gramme de cocaïne maximum» dans une poubelle, «on ne sait pas encore si la drogue était cachée ou si elle a été apportée de l'extérieur par un élève», ajoute la source.

Deux enfants ont été brièvement hospitalisés pour des «symptômes de consommation de cocaïne», dont des «pupilles dilatées». Après des examens, ils sont sortis de l'hôpital jeudi soir.

Ouverture d’une enquête

«Je condamne avec la plus grande fermeté l'idée que quelqu'un ait pu pénétrer au sein d'un établissement scolaire avec en possession de la cocaïne», a déclaré à l'AFP le maire de la ville, Rolin Cranoly.

L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale.

En 2018, 100 kilos de cannabis avaient été découverts dans une école de Bezons dans le Val-d'Oise.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
hospitalisation, police, Seine-Saint-Denis, école, cocaïne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook