Faits divers
URL courte
Par
53410
S'abonner

Une Française a retrouvé son alliance qu'elle avait perdue sur une plage bretonne il y a 40 ans. L’heureuse découverte a été faite par un chercheur de métaux amateur.

Il y a quarante ans, Anne, qui habitait avec son mari Jean-René Guingamp à l’époque, avait perdu son alliance sur la plage du Palus, à Plouha (Côtes-d’Armor), relate Actu.fr.

«Je l'avais perdue en aidant mes enfants, qui étaient tombés du canot pneumatique, à remonter dans l'embarcation. Les enfants jouaient, je ne me suis même pas rendue compte sur le coup que j'avais perdu ma bague. C'est un quart d'heure après que je m'en suis aperçue», raconte Mme Hervé.

Restituée «intacte»

C’est un chercheur de métaux amateur, Nicolas Kasprzyk, qui a découvert la bague fin juin à peu près au même endroit. L’alliance a été restituée «intacte» au couple le mois dernier, «mais on ne sait pas quel voyage elle a fait!», s’interroge encore Jean-René.

«Elle était impeccable, sans aucune corrosion ni rien, après 40 ans, c’est fou!»

La date et les noms gravés à l’intérieur

Le chercheur amateur se souvient de la journée où il a fait cette découverte.

«J'habite à deux kilomètres du Palus, j'y vais souvent pour prendre l'air et me balader. J'amène toujours mon détecteur avec moi. Ce jour-là, ça a sonné entre la plage et les galets, pas loin de la cale. Elle était sous deux ou trois galets, pas très profond.»

Une date – 31 août 1974 – et deux prénoms – Anne et Jean-René – sont gravés à l’intérieur.

Une photo publiée sur Facebook

Après avoir retrouvé l’alliance, Nicolas Kasprzyk en a partagé une photo sur sa page Facebook. Un ami du couple, qui réside toujours dans le secteur, a informé Anne et Jean-René.

«Il a vu la photo sur Facebook, avec nos prénoms et nous a tout de suite reconnus. Notre ami a pris contact avec Nicolas et, en une soirée, c'était fait. On a repris contact ensuite avec Nicolas et on a fixé rendez-vous pour se voir.»

D’après le couple, qui vit actuellement dans l’Indre, ils ont été «bouleversés»: «on ne s'y attendait plus».

«Pour nous, 40 ans après elle était définitivement perdue. On y pensait de temps en temps. On a raconté l'histoire de notre bague perdue à des proches, mais on ne pensait plus qu'on la retrouverait un jour!», ont-ils assuré.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
découverte, plage, Bretagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook