Faits divers
URL courte
Par
29605
S'abonner

Déployé sur la façade de la mairie de Tours le 2 octobre, le drapeau LGBT a été dérobé, rapporte France 3. L’acte aurait été revendiqué par un mouvement d’extrême-droite. La mairie a porté plainte.

Après l’annulation de la Marche des fiertés pour des raisons sanitaires, la ville de Tours avait décidé, le 2 octobre, d’afficher son soutien à la communauté LGBT en arborant le drapeau arc-en-ciel sur la façade de sa mairie. Ce dernier a été volé le lendemain, indique France 3 Centre-Val-de-Loire.

«C’est un acte lâche qui n’entame en rien notre détermination à devenir une ville inclusive qui luttera contre toutes les discriminations», a réagi le maire Emmanuel Denis auprès de la chaîne.

Ce jeudi, il a confirmé qu’il allait porter plainte.

Le centre LGBT de Touraine, via son co-président Johan Posson, évoque un «geste très brutal» et estime que «cet acte nous montre que l’on a toujours besoin des associations pour défendre les personnes discriminées». «Notre lutte continue et nous souhaitons rappeler que personne n’est seul face aux violences», conclut-il.

Acte revendiqué

D’après le journaliste de Libération et Slate Pierre Plottu, l’acte a été revendiqué par un groupe d’extrême-droite, lequel a également attaqué un local de militants d’extrême-gauche à Angers deux jours plus tôt. La seconde photo qu’il a publiée serait le drapeau volé en question.

Un mois plus tôt, le centre LGBT de Touraine avait reçu la visite de la ministre Élisabeth Moreno, chargée de l’égalité femmes-hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. L’occasion d’annoncer un plan de lutte contre l’homophobie dont les détails seront révélés en octobre, et de rappeler que les infractions à caractère homophobe restent nombreuses en France, et même en augmentation de 36% entre 2018 et 2019.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Tags:
homophobie, vol, mairie, Tours, LGBT
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook