Faits divers
URL courte
Par
5109
S'abonner

Dans une interview accordée au Figaro, Adil Rami évoque notamment les accusations de violence formulées à son encontre par son ex-compagne. Selon l'ancien défenseur des Bleus, «elle n’a jamais porté plainte, car rien de tout cela ne s’est passé».

À l’occasion de la sortie de son livre «Autopsie» plus d’un an après leur rupture, Adil Rami revient dans les colonnes du Figaro sur les accusations de violence de Pamela Anderson à son encontre.

Souhaitant ne «plus être associé» à la star américaine, le footballeur assure néanmoins qu’elle voulait le «fracasser» compte tenu de son engagement pour l’association de défense des victimes de violences conjugales.

«Elle n’a jamais porté plainte, car rien de tout cela ne s’est passé», explique-t-il, précisant qu’il a des vidéos et photos démentant ce que son ancienne compagne avance.

La rupture

En juin 2019, Pamela Anderson met fin à sa relation amoureuse avec l’international français Adil Rami. Sur Instagram, la star hollywoodienne poste une photo d’eux accompagnée d’une longue légende dans laquelle elle dévoile ce qui l’a poussée à mettre un terme à cette liaison qui a duré deux ans.

La star témoigne des violences qu’elle a subies au sein de son couple avec le footballeur et partage sur son site officiel des clichés et une vidéo pour appuyer ses propos. Adil Rami qualifiera ses accusations de violences de «complètement fausses».

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
violences, rupture, Pamela Anderson, Adil Rami
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook