Faits divers
URL courte
Par
2377
S'abonner

La mort d’un ancien cantonnier du village de Sérignac-sur-Garonne, dans le Lot-et-Garonne, s’est transformée en une «très belle histoire», a constaté le maire. La commune est désormais l’héritier d’un pactole d’un million d’euros laissé dans le coffre de cet «original qui boursicotait un peu».

Alors que le budget de la commune de Sérignac-sur-Garonne ne dépasse pas 700.000 euros, ce village du Lot-et-Garonne a hérité de plus d’un million d’euros d’un coup.

Cette «très belle histoire», selon le maire de Sérignac-sur-Garonne, cité par Sud Ouest, s’est déroulée suite à la mort d’un «ancien cantonnier, un original qui boursicotait un peu». L’homme a décidé que son légataire universel devrait être le village de 1.191 habitants avant de s’éteindre à l’âge de 94 ans il y a quelques mois.

Coffre plein d’or

«On savait qu’il avait un peu d’argent mais pas dans de telles proportions», a estimé le maire Jean Dreuil.

L’ex-pensionnaire d’une résidence pour personnes âgées a fait un don à la commune de ses investissements et ce dont il disposait, placé dans un coffre.

Dans le coffre, le maire a retrouvé trois lingots d’or d’un montant de 170.000 euros et plus de 150 napoléons, précise Sud Ouest.

Dernier souhait

L’ex-cantonnier hasardeux a précisé qu’il avait envie que trois immeubles soient érigés grâce à cet argent.

«La commune gagnera de l’argent en les louant», a commenté M.Dreuil.

Auparavant, un donateur, sans héritier, avait honoré sa petite commune natale de l’Aveyron par un legs de 14 millions d’euros.

Lire aussi:

Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Macron et Erdogan ont allongé leur entretien, «une clarification sur l’islam a été faite»
Mila s’estime «abandonnée par une nation fragile et lâche» - vidéo
Tags:
lingots d'or, héritage, Lot-et-Garonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook