Faits divers
URL courte
Par
3415
S'abonner

La police a interpellé deux individus s’étant présentés avec trois armes au crédit municipal de Carcassonne, ce qui avait effrayé le personnel. Il s’agissait en réalité de deux hommes venus vendre ces trois objets anciens. Tous deux ont été libérés.

Deux hommes ont été interpellés le 26 octobre alors qu’ils étaient entrés avec trois armes au crédit municipal de Carcassonne, rapporte l’Indépendant.

Selon le média, les employés de l’établissement ont cru être victimes d’une tentative de braquage quand les deux individus, un majeur et un mineur, se sont présentés armés, masqués et avec la capuche rabattue sur la tête.

Une fausse alerte

Le personnel du crédit municipal les a alors bloqués dans le sas d’entrée avant d’alerter les forces de l’ordre. Mais, un peu plus tard, ils ont été remis en liberté.

Il s’est avéré que les deux hommes étaient venus pour vendre des armes anciennes, appartenant au père de l’un d’eux, comme le précise l’enquête confiée à la police judiciaire de Perpignan.

D’après certaines sources citées par l’Indépendant, le propriétaire des armes n'était pas nécessairement au courant de la démarche.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
police, interpellation, armes, braquage, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook