Faits divers
URL courte
Par
4613
S'abonner

Pour avoir molesté un jeune de 16 ans en octobre 2019 dans le commissariat de Pau, deux policiers ont écopé mardi 27 octobre de 15 mois de prison avec sursis et de 3.000 euros d'amende. Les fonctionnaires ont reconnu les faits.

Le tribunal correctionnel de Tarbes (Hautes-Pyrénées) a condamné mardi 27 octobre deux policiers de Pau à 15 mois de prison avec sursis et 3.000 euros d'amende pour violences en réunion sur mineur, rapporte France Bleu.

Les faits remontent au 20 octobre 2019. Interpellé pour tapage nocturne et amené au commissariat, un jeune homme de 16 ans alcoolisé a subi des violences après avoir insulté à plusieurs reprises les forces de l’ordre.

Selon la vidéo filmée par la caméra-piéton d'un des agents présents sur place et diffusée à l'audience, un fonctionnaire assène des gifles à quatre reprises et des coups de poing avant de porter plusieurs coups de pied au jeune jeté au sol en étant toujours menotté. Un autre policier lui donne deux paires de gifles.

Souffrant d’une double perforation du tympan et de lésions aux bras, la victime a obtenu un certificat de 15 jours d'Interruption temporaire de travail (ITT). La procureur de Pau a ouvert une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et le dossier a été envoyé vers la juridiction tarbaise.

«С'est un pétage de plomb»

Reconnaissant les faits, les deux policiers ont présenté leurs excuses lors de l'audience. «J'ai perdu le contrôle, c'est comme si je ne portais plus l'uniforme ce soir-là», a expliqué au média l’un d’entre eux.

«Oui c'est un pétage de plomb. J'ai longtemps travaillé avec ces collègues et là je ne les reconnais pas sur la vidéo. Mais je voudrais qu'on reparle du contexte: des mois et des mois de Gilets jaunes, des rappels au service sur les repos, les congés, les interventions de police de plus en plus difficiles, la lassitude, la fatigue. On alerte depuis des mois», a nuancé un policer du syndicat Alliance.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
agression, Tarbes, Pau, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook