Faits divers
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
35579
S'abonner

L’identité de l’homme d’une vingtaine d’années qui a tué trois personnes ce jeudi matin à Nice n’est pas encore connue car il n’avait pas de papiers sur lui. Toutefois, la police a relevé ses empreintes digitales qui serviront à l’établir.

Ce jeudi 29 octobre vers neuf heures, un homme armé d'un couteau a attaqué plusieurs personnes à Nice dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Trois personnes sont mortes, dont une au moins égorgée. La police a neutralisé l’assaillant par balles à l'extérieur de l'édifice.

Âgé de 23 ans d’après les informations de Nice-Matin, il n’avait pas de papiers d’identité sur lui quand il a été interpellé. L’AFP informe que l'agresseur a dit s'appeler Brahim et avoir 25 ans.

Plus tard dans la journée, Nice-Matin a fait savoir que selon ses informations, l'homme est un Tunisien de 21 ans qui aurait été inconnu des services de police avant l’attentat de ce jeudi.

Selon le maire Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier "Allahu akbar" alors qu’il était médicalisé sur place».

Suite à ses blessures, il a été conduit à l’hôpital Pasteur et admis en réanimation.

D’après Nice-Matin, il a bénéficié de l’aide d’un complice actuellement recherché.

Le Parquet national antiterroriste (Pnat) a ouvert une enquête pour «assassinat» et «tentative d'assassinat».

Des victimes

Dans un premier temps, des sources policières ont évoqué des blessés. Mais en fin de matinée, le bilan de trois morts semblait définitif, fait savoir l’AFP.

Toujours selon Nice-Matin, deux personnes ont été tuées par l’assaillant dans l’église, un homme et une femme, et une personne grièvement blessée a tenté de fuir vers un bar, mais elle est finalement décédée. L’AFP indique que parmi les victimes figure le sacristain de la basilique, un laïc âgé d'environ 45 ans.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
France, attaque au couteau, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook