Faits divers
URL courte
Par
84118
S'abonner

Après avoir refusé de mettre son masque de protection, une dame âgée de 70 ans environ a frappé une soignante dans un hôpital de la Nouvelle-Aquitaine. Aucune agression n’étant tolérée selon le commissaire local, elle comparaîtra devant le tribunal pour ce geste.

Une femme âgée d’environ 70 ans a été convoquée pour un acte de violence commis sur une soignante du Centre hospitalier de Guéret, en Nouvelle-Aquitaine.

Les faits remontent à la mi-septembre, précise France Bleu.

Ainsi, lorsque la dame a été transportée à l’hôpital, elle ne portait pas de masque. Une infirmière lui a donc demandé de le faire, mais en réponse elle a reçu un coup de poing au visage.

L’ancienne patiente vient de recevoir une convocation pour comparaître devant le tribunal correctionnel de Guéret au mois d’avril.

«Protéger nos soignants»

Le nouveau commissaire de police de Guéret, Éric Gigou, a commenté les faits.

«Les soignants sont mobilisés depuis mars dans cette crise du coronavirus. Nous ne tolérons aucune agression. Nous nous devons de protéger nos soignants pour le bien de tous».

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
infirmière, soignants, Aquitaine, France, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook