Faits divers
URL courte
Par
16838
S'abonner

L’Afghan interpellé pour avoir brandi un couteau de 30 cm à Lyon, le jour même de l’attaque à Nice, avait déjà écopé d’une peine avec sursis moins de deux semaines plus tôt pour avoir agressé des policiers dont deux avaient été légèrement blessés, indique Lyon Mag.

Interpellé à Lyon en pleine rue le 29 octobre, quelques heures après le drame de Notre-Dame de Nice, l’homme armé d’un couteau de 30 cm avait attaqué des policiers une dizaine de jours plus tôt, rapporte Lyon Mag.

Âgé de 26 ans, cet individu d’origine afghane a été repéré dans le secteur de la gare de Perrache en possession d’une arme blanche qu’il a exhibée, poursuit le quotidien. Il se trouvait près d’une station de tramway. Des passants ont appelé la police.

Après avoir été interpellé, il a été placé en garde à vue, indique Lyon Mag. La précédente était liée à une attaque contre des fonctionnaires, selon les informations exclusives du quotidien.

La précédente garde à vue

Les faits s’étaient déroulés le 19 octobre. L’homme s’était présenté dans la préfecture du Rhône du 3e arrondissement sans masque. En réaction à la demande de policiers de se couvrir le visage, il avait foncé sur eux. Deux agents avaient été légèrement blessés, relate Lyon Mag.

L’Afghan avait été arrêté et placé en garde à vue, selon des sources judiciaires citées par le quotidien. Jugé en comparution immédiate, il avait été condamné à une peine de prison avec sursis et remis en liberté.

D’après Le Figaro, il est connu des services de renseignement pour islamisme radical. Au moment de son interpellation le 29 octobre, il était vêtu d’une djellaba et d’une veste tactique.
Une enquête pour port d’arme prohibé et menaces avec arme a été ouverte. Les investigations sont en cours, a déclaré le parquet de la ville, cité par Lyon Mag.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
islamisme, police, attaque au couteau, Lyon, suspects fichés "S"
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook