Faits divers
URL courte
Par
201467
S'abonner

Des dizaines de policiers et de CRS ont conjointement mené une opération de contrôle du respect des mesures de confinement à Marseille, relate Le Parisien. Sur la plage des Catalans, nombreux sont ceux qui voulaient profiter du week-end malgré l’interdiction de se déplacer sans raison à plus d’un kilomètre de chez soi.

Depuis vendredi, le nouveau confinement impose aux Français de signer des dérogations pour faire leurs courses, aller chez le médecin ou prendre l’air une heure, mais à moins d’un kilomètre de chez eux. À Marseille, une opération lancée samedi par la préfecture a sanctionné de nombreux habitants qui ne respectaient pas ces règles en se promenant sur les plages ou au centre-ville, rapporte Le Parisien.

«On a dressé une vingtaine de contraventions à 135 euros», dévoile un policier auprès du quotidien. «Des gens qui n'avaient pas d'attestation dérogatoire, d'autres qui habitent à plus d'un kilomètre ou qui avaient dépassé l'heure».

Accompagnés de CRS, les policiers ont patrouillé sur les plages, notamment celle des Catalans, mais aussi dans d’autres quartiers du centre. «Je comprends qu'il faille faire attention, mais ça fait quand même drôle de voir des CRS avec des fusils pour contrôler une simple plage», témoigne une habitante qui se trouvait là légalement.

D’autres n’ont pas la chance d’habiter à proximité d’une plage, d’un parc, d’un jardin, et trouvent déjà le temps long. «Je ne peux plus travailler et là je viens d'apprendre que je ne peux pas venir à la plage non plus. Qu'est-ce qu'il faut que je fasse, que je regarde des séries toute la journée?», se plaint un restaurateur dont l’établissement a dû fermer totalement ses portes.

Une majorité de citoyens respecte les consignes

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Emmanuel Barbe, a confirmé que les contrôles aléatoires allaient se poursuivre aux alentours de la cité phocéenne. «L'immense majorité des Marseillais et des professionnels respectent les consignes, et je sais que c'est dur pour les commerçants. Nous n'avons pas d'état d'âme à verbaliser rapidement ceux qui ne respectent pas les règles», indique-t-il au Parisien.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Tags:
promenade, confinement, amende, Compagnie républicaine de sécurité (CRS), Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook