Faits divers
URL courte
Par
479110
S'abonner

Un homme en djellaba a été arrêté à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, après avoir menacé d’«égorger tout le monde» en criant «Allahu Akbar», rapporte Actu17. Il s’est rebellé au moment de son interpellation, tentant de frapper un policier. Il ne possédait aucune arme sur lui.

Vendredi 30 octobre, au lendemain de l’attentat de la basilique de Nice, les forces de l’ordre ont interpellé avec difficulté un homme qui s’est montré particulièrement menaçant dans une rue piétonne du centre de Mantes-la-Jolies (Yvelines), rapporte Actu17.

Selon le média, deux patrouilles ont été alertées au sujet d’un homme en djellaba qui hurlait qu’il allait «égorger tout le monde» tout en criant «Allahu Akbar». Elles sont intervenues trois minutes plus tard. Le suspect a refusé de se faire contrôler, frappant l’un des policiers.

Afin de le maîtriser, les agents ont dû faire usage d’un pistolet à impulsion électrique. Selon une source policière, l’individu les a menacés de les «brûler» eux et leur commissariat. Il a été placé en garde à vue et y est resté au moins jusqu’à samedi soir.

Il n’était pas armé

Toujours selon le site, les policiers n’ont retrouvé aucune arme sur lui malgré ses multiples menaces. Présenté comme un marginal, il est âgé d’une trentaine d’années et est de nationalité étrangère, puisqu’il dispose d’un titre de séjour.

Le commissariat de Mantes-la-Jolie en charge de l’enquête devra notamment déterminer les motivations de cet homme, qui était connu des services de police mais pas des renseignements et n’était pas fiché S.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
garde à vue, égorgement, interpellation, menaces, Mantes-la-Jolie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook