Faits divers
URL courte
Par
121644
S'abonner

À l’occasion de la fête d’Halloween, des mortiers d’artifice ont été tirés contre des pompiers et des policiers à Rennes. Des voitures et des poubelles ont par ailleurs été brûlées.

La nuit d’Halloween, au deuxième jour du reconfinement, a été marquée par des violences à Rennes où les pompiers et la police ont essuyé des tirs de mortiers d'artifice, relate Ouest-France.

Alertés, les pompiers et les policiers intervenus dans différents quartiers ont été «pris à partie».

Des poubelles et des voitures ont également été brûlées. De nombreux habitants ont entendu des tirs, certains ont partagé des images sur les réseaux sociaux.

​Personne n’a été blessé, selon France Bleu. D'après plusieurs témoignages, un hélicoptère de la police a survolé la zone pendant des dizaines de minutes.

​Une pratique courante?

Les tirs de mortier d’artifice se sont intensifiés au cours de la soirée, a confirmé le commissaire de police de permanence. «Des groupes de dix à quinze personnes s’étaient rassemblés, au sud de Rennes. Et puis il s’agissait de tirs de mortier, dangereux. Ils n’étaient pas tirés tous en hauteur, mais plutôt en direction de nos véhicules.» Les voyous ont pris la fuite, poursuit Ouest-France.

Selon des habitants du quartier du Blosne cités par France Bleu, ce n'est pas la première fois cette semaine que des mortiers d'artifice sont tirés dans le secteur.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Tags:
violences, Halloween, Rennes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook