Faits divers
URL courte
Par
151033
S'abonner

Un individu de 25 ans a été déféré au parquet après s’être déclaré prêt à incendier la mairie de Rillieux-la-Pape pour se venger des caricatures de Charlie Hebdo et ce, dans une tentative désespérée de draguer une femme en ligne.

Les policiers de Rillieux-la-Pape (Rhône) ont reçu un renseignement anonyme selon lequel un individu s’était déclaré prêt à mettre le feu à la mairie de la commune «à cause des caricatures de Charlie Hebdo», rapporte Lyon Mag.

Vu le contexte actuel, les forces de l’ordre ont pris la menace très au sérieux et vite identifié le suspect, un jeune homme âgé de 25 ans, habitant dans l’Ain mais souvent présent à Rillieux.

Il se rend lui-même au commissariat

Durant son interrogatoire, le fier-à-bras, qui s’était rendu de lui-même au commissariat, a reconnu avoir tenu les propos en question tout en expliquant qu’il cherchait à «épater» une femme rencontrée via un réseau social.

La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône souligne qu’aucun élément ne permettait de faire apparaître un éventuel passage à l’acte. L’homme, qui est pourtant déjà connu de la justice, a été présenté au parquet puis libéré sous contrôle judiciaire. Il sera jugé en avril prochain.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Coups de feu lors d’une course-poursuite à Paris: trois personnes arrêtées
Tags:
mairie, France, caricature, Charlie Hebdo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook