Faits divers
URL courte
Par
91242
S'abonner

La police a été alertée lundi à Carcassonne, où une patiente quinquagénaire du centre hospitalier a eu une crise d'hystérie. Elle a détruit des meubles et agressé une infirmière. La femme n’a pas pu être interpellée mais a fait l'objet d'une mesure d'hospitalisation d'office.

Le centre hospitalier de Carcassonne (Aude) a appelé la police le 2 novembre vers 11 heures. À l’origine de cet appel, le comportement d’une femme «pétant littéralement les plombs», rapporte l’Indépendant.

La patiente de 52 ans est venue dans cet établissement pour réclamer instamment une hospitalisation immédiate car elle souffrait d’une douleur au dos, selon les informations recueillies par le quotidien régional.

Des troubles mentaux

Cependant, son état de santé ne nécessitait pas une hospitalisation. Le personnel lui a expliqué sa situation, mais en entendant le refus, la patiente est brusquement devenue hystérique. Elle a agressé une infirmière et s’est mise à casser du mobilier.

La soignante et le centre hospitalier ont donc déposé une plainte pour ces faits.

La femme a subi un examen médical et n'a pas pu être placée en garde à vue, étant donné son état de santé mentale. En revanche, elle a été hospitalisée d'office dans un service de psychiatrie, conclut l’Indépendant.

Lire aussi:

Décrue de l’épidémie: le miracle Macron a-t-il eu lieu?
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Un attentat néonazi contre une loge maçonnique en Moselle déjoué
Tags:
hôpital, Carcassonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook