Faits divers
URL courte
Par
9665
S'abonner

Une dispute conjugale ou une tentative d’échapper aux coups de son compagnon? Une femme est soupçonnée d’avoir aspergé d’essence puis brûlé son mari en Haute-Garonne. L’enquête est en cours.

Un homme de 49 ans a été gravement brûlé dans la soirée du 2 novembre par sa femme, à Saint-Sauveur, en Haute-Garonne, rapporte La Dépêche du midi.

«Elle a pété un plomb, elle a pété un plomb, elle m'a aspergé d'essence et brûlé! Elle est folle», a-t-il crié, gisant au sol en slip.

Selon le quotidien, des riverains ont entendu un couple qui se disputait dans une maison située impasse du Royé. D'après les premiers témoignages, le mari a été aspergé d’un produit inflammable par sa femme qui a allumé le feu. Un incendie s’est alors déclaré dans leur maison.

Un acte volontaire

Une vingtaine de sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus et ont pris en charge l’homme qui leur a expliqué que sa compagne l’avait volontairement aspergé avant de mettre le feu.

D’après La Dépêche du midi, la femme a été légèrement blessée, tandis que son conjoint a été hospitalisé en urgence absolue, son pronostic vital reste engagé.

Le média précise qu’à l’arrivée des forces de l’ordre et des secours, la femme tenait un discours différent de celui de la victime, niant toute implication volontaire dans cet événement . 

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherches de Toulouse Saint-Michel.

L’accusée, interpellée et placée en dégrisement, avait consommé de l’alcool. À ce stade des investigations, aucune hypothèse n’est écartée.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
couple, essence, pronostic, incendie, interpellation, incident, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook