Faits divers
URL courte
Par
111512
S'abonner

Heureuse de retrouver son chat qu’elle avait perdu huit ans plus tôt, sa propriétaire est désabusée face à la nouvelle fugue de son petit félin.

Il y a huit ans, la propriétaire d'un chat signalait sa disparition dans le Pas-de-Calais. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, le 29 octobre, elle reçoit le coup de fil d’une clinique vétérinaire du Finistère, à plus de 600 kilomètres, qui lui signale la présence de son petit félin. L’animal a été identifié grâce à son tatouage, précise France Bleu.

«Pour moi ce chat était soit adopté par une autre famille, soit décédé. C'est incompréhensible! Et que faisait-il à 600 kilomètres de chez moi surtout? Je ne m'y attendais pas du tout, j'étais sous le choc!», raconte la propriétaire citée par le média.

Le chat, âgé aujourd’hui de 12 ans, est devenu méconnaissable et «n'est plus roux comme à l'époque».

Le fugitif

Alors qu’un internaute avait accepté de faire le trajet jusqu'à chez elle, le chat a fugué une nouvelle fois du mobile-home et demeure introuvable, laissant sa maîtresse inconsolable.

«Je m'étais fait à l'idée que mon chat allait revenir. [...] C'est un nouveau coup au moral», déplore-t-elle.

Pourtant, il lui reste une lueur d’espoir.

«Avec tout le battage que j'ai fait sur les réseaux sociaux, je pense que j'ai peut-être un peu plus de chance de le retrouver», conclut-elle.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
tatouage, chats, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook