Faits divers
URL courte
Par
15629
S'abonner

Un homme de 30 ans a été jugé le 6 novembre pour avoir pénétré dans un collège de Villeurbanne et pris à partie un élève de 11 ans. Son agression aurait été liée à une dispute avec sa petite sœur, selon Le Progrès.

Un Lyonnais de 30 ans s’est introduit, en début de semaine, dans un collège de Villeurbanne, une commune limitrophe de Lyon. Il a été jugé le 6 novembre en comparution immédiate, relate Le Progrès.

L’homme, du nom de Yanis, est accusé d’avoir perturbé un cours d’anglais en agressant un élève de 11 ans, prétextant une dispute survenue entre lui et sa petite sœur avant les vacances. La fillette «était apeurée, dans un état de choc», selon lui. Il prétend avoir été «super doux» avec l’élève.

Ce dernier a cependant affirmé aux enquêteurs que le mis en cause avait tenu des propos plus violents, pour lesquels il n’est pas poursuivi, ajoute le journal.

Connu pour des violences

L’homme affirme que le gardien lui a ouvert le portail car il voulait juste accompagner sa sœur en classe. Le principal assure, pour sa part, qu’il a profité de l’intervention d’un prestataire pour pénétrer sans autorisation dans l’établissement scolaire.

«Je n’ai rien fait de mal. J’ai l’impression d’être dans une scène de film», a-t-il lancé en fin d’audience.

Ni le gardien ni la professeure n’ont été entendus, cette dernière ayant exercé son droit de retrait. Lors de l’incident, elle «s’est interposée physiquement pour empêcher [le mis en cause] d’entrer dans la classe», selon le parquet.

L’homme, déjà jugé à quatre reprises pour violences, a été condamné à trois mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
Villeurbanne, collège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook