Faits divers
URL courte
Par
184031
S'abonner

Les forces de l’ordre ont été prises à partie par des jeunes qui bloquaient le lycée Mireille Grenet, à Compiègne, rapporte Oise Hebdo en faisant état d’incendies de poubelles, jets de projectiles et usage de mortiers d’artifice. Un véhicule de police a également été dégradé.

Des affrontements ont éclaté entre voyous et policiers dans la matinée du lundi 9 novembre, relate Oise Hebdo. Les faits se sont déroulés devant le lycée Mireille Grenet, à Compiègne (Oise), lequel était bloqué par des lycéens qui protestaient contre le protocole sanitaire mis en place et qu’ils jugent insuffisant. Les forces de l’ordre ont été visées par des pierres et des mortiers d’artifice, leur véhicule de service a été endommagé avec notamment des vitres brisées.

Une autre vidéo partagée par le syndicat des commissaires de police montre des jeunes tenter de casser les portières et les vitres du véhicule. Ils avaient tenté un peu plus tôt de le renverser, en vain. Ils y ont volé des gilets pare-balles, casques et boucliers, lesquels ont été repris par les policiers depuis.

Des poubelles et la grille du lycée ont été incendiées, tandis que des débris enflammés formaient une barricade sur la route. Un pompier a été blessé lors de l’intervention.

Le lycée fermé, quatre interpellés

L’établissement a été fermé jusqu’à nouvel ordre, indique Actu17. Oise Hebdo précise que la direction a prévenu les parents que les cours ne seraient pas assurés et qu’ils ne pouvaient pas accueillir les élèves. D’après les informations de BFM TV, quatre personnes ont été interpellées jusqu’à maintenant. Les violences ont cessé aux alentours de 10 heures.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
dégradation, incendie, projectiles, Oise, lycée, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook