Faits divers
URL courte
Par
203691
S'abonner

Un jeune homme, accusé d'avoir braqué des policiers lyonnais à l’aide d’un revolver et d'avoir résisté à son interpellation, a étonné le tribunal par sa réaction imprévue à l’écoute de la sentence.

Un Villeurbannais de 21 ans a été jugé pour violences faites dans le 7e arrondissement de Lyon à des agents de la fonction publique, pour rébellion et pour recel de vol, indique la presse locale.

Identifié et interpellé par la Sûreté départementale du Rhône, il a reconnu les accusations portées contre lui, indique 20 minutes.

Le parquet exigeait trois ans de prison ferme, précise Lyonmag. C'est pourquoi, en entendant prononcer la peine au tribunal, le prévenu n'a pas pu se retenir de rire: il s'est vu finalement condamné à 18 mois d'emprisonnement, assortis d'un mandat de dépôt.

Armé, il résiste puis percute un policier

L'individu a été pris en flagrant délit samedi 7 novembre par la Brigade anticriminalité (BAC). Avec ses complices, il était sur le point de mettre une moto dans un fourgon.

Les autres, pour la plupart, se sont échappés, tandis que le jeune homme a choisi la voie de la résistance et a brandi un revolver chargé devant les forces de l'ordre. Ensuite, il a réussi à monter dans un véhicule et a fauché un policier, qui a reçu des blessures légères, précise Lyonmag.

L'avocat du prévenu a expliqué que l'arme était destinée à la pratique du tir sportif. Le jeune homme n'avait pas l’intention de menacer ni de viser les policiers, insiste la défense, citée par Lyonmag.

Lire aussi:

«Il faut que l'Europe parle à haut niveau avec la Russie», réitère Paris
La France s’attend à un conflit majeur dans un futur proche, 10.000 soldats vont être engagés dans des exercices
L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tensions navales au large de la Crimée: à quoi jouent les Britanniques?
Tags:
Brigade anti-criminalité (BAC), braquage, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook