Faits divers
URL courte
Par
3105
S'abonner

Sept Serbes et Roumains ont été écroués à Nancy pour avoir volé des diamants et les avoir échangés contre des faux, indique Ici-C-Nancy, citant une source judiciaire. Les malfaiteurs sont soupçonnés du vol d’un diamant à 12 millions d’euros, ainsi que de l’échange d’un diamant à 4,5 millions d’euros contre une boîte vide.

Un groupe d’individus d’origines serbe et roumaine ont été mis en examen dans le cadre d’une affaire de vols et de recel de diamants dont une pierre précieuse à 12 millions d’euros, rapporte le parquet de la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy (JIRS), cité par Ici-C-Nancy.

Les malfaiteurs ont été impliqués dans une transaction de véhicules de collection de luxe à Zurich lorsqu’ils avaient réussi à accaparer un montant de 200.000 francs suisses. De même, ils ont subtilisé un diamant de 101 carats d’une valeur de 4,5 millions d’euros en août 2020 à Cannes. La boîte contenant la pierre précieuse a été remplacée par une boîte vide à l’insu de la victime.

L’enquête a été lancée après le vol d’un diamant d’une valeur de 12 millions d’euros à Barcelone en juin 2020. Dans le cadre de l’entraide pénale internationale, les autorités espagnoles se sont adressées au parquet de Besançon pour lui demander d’investiguer ce délit commis avec la technique du «rip deal» ou «transaction pourrie», basée sur l’abus de confiance, précise le quotidien.

Des malfaiteurs basés à Paris et à Besançon

Les investigations ont permis d’identifier une bande organisée localisée en régions parisienne et bisontine. Plusieurs tentatives de revente des diamants volés en Espagne et à Cannes ont été établies, ainsi que celles de rip deal réalisés en septembre et en octobre 2020 dans plusieurs pays européens, notamment, en Allemagne, en Autriche, en Espagne et en Slovaquie.

Une douzaine de personnes ont été interpellées. Cinq femmes et deux hommes, âgés de 26 à 53 ans, ont été mis en examen et placés en détention provisoire, a indiqué le parquet cité par le quotidien. Les perquisitions ont permis de ne trouver qu’une somme de 10.000 euros, des actes notariés d’achats de biens immobiliers en France, du matériel de gemmologue et de fac-similé de billets de banque.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
délits, Roumanie, vol, diamants, malfaiteurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook