Faits divers
URL courte
Par
69023
S'abonner

En effectuant des travaux sur un chantier dans le XVIIIe arrondissement à Paris, des ouvriers sont tombés sur un crâne et d’autres ossements humains. Il s’est avéré qu’il s’agissait de restes remontant à minimum à deux siècles en arrière, relate Le Parisien.

En plein chantier de la porte de la Chapelle à Paris, une découverte archéologique a été faite le 13 novembre, relate Le Parisien en citant des sources concordantes.

Des ouvriers étaient en train de creuser une tranchée lorsqu’ils sont tombés sur des ossements humains, dont un crâne. 

C’est à une profondeur de trois mètres que les restes étaient enfouis, a précisé auprès du quotidien Colas, entreprise de travaux publics. La police a été alertée. Le chantier a été fermé «jusqu’à nouvel ordre».

Âge des ossements

«Nous avons rapidement pu établir que ces ossements ne pouvaient être postérieurs au XIXe siècle», a précisé Julien Avinain, le chef du Pôle archéologique du Département d'histoire de l'architecture et d'archéologie de Paris.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
ossements, archéologie, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook