Faits divers
URL courte
Par
12828
S'abonner

Alors qu’une fillette de trois ans dormait dans son lit, elle a été blessée par un éclat de balle qui a traversé la fenêtre et s’est logé dans le nounours avec lequel elle a l’habitude de dormir. Cet événement a eu lieu à Marseille lors d’un règlement de comptes qui se passait dans la rue, relate Actu17.

Une balle tirée lors d’un règlement de comptes entre des malfaiteurs dans une rue de Marseille a traversé une fenêtre et blessé une fillette de trois ans qui dormait dans son lit dans un appartement situé au premier étage, relate Actu17.

Un homme a appelé la police suite à des coups de feu entendus dans la rue et a montré aux forces de l’ordre la blessure qu’une balle a causée à sa fille dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre. Un éclat de balle s’est logé dans un nounours avec lequel l’enfant dormait. Très légèrement blessée, la petite a été transportée à l’hôpital.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il n’était pas encore possible d’établir le calibre de l’arme utilisée. Entre temps, une vingtaine de douilles de calibres 7,65 et 9 mm ont été découvertes par les enquêteurs en bas de l’immeuble où habite la fillette.

En outre, les soignants des urgences de l’hôpital Européen ont fait savoir à la police qu’un homme défavorablement connu des forces de l’ordre, blessé d’une balle dans le mollet, s’était présenté le jour même. Selon ses dires, il a été touché par une balle quand il se promenait avec ses amis sans, d’après lui, savoir par qui elle a été tirée.

La direction régionale de la police judiciaire de Marseille a été chargée de l’enquête.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Tags:
blessés, tirs, France, Marseille, enfants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook