Faits divers
URL courte
Par
2214112
S'abonner

En plein confinement, les gendarmes ont interpellé un homme à mobylette à 150 kilomètres de son domicile. Le véhicule lui a été retiré et placé à la fourrière, relate 20 minutes.

Un cyclomotoriste a été arrêté par les gendarmes dans la commune d’Arudy (Pyrénées-Atlantiques) pour un contrôle de routine, relatait dimanche 20 Minutes. Il a alors avoué avoir parcouru «avec ce frêle 2 roues», selon les termes des militaires, près de 150 kilomètres pour rendre visite à un ami.

Son engin saisi

L’intéressé habite en effet à Aspet, un petit village en Haute-Garonne, précisent les gendarmes sur Facebook. Mais la visite n’a finalement pas eu lieu, car «de nombreuses infractions ont été relevées tant concernant le pilote que le cyclomoteur, qui devra être placé en fourrière», poursuivent-ils.

En plein confinement, une balade à mobylette n’est pas une bonne idée, rappelle la gendarmerie dans sa publication. Hélas, après avoir rencontré les militaires, le cyclomotoriste a dû rebrousser chemin, sans son moyen de locomotion, confisqué.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
gendarmes, Pyrénées, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook