Faits divers
URL courte
Par
41612
S'abonner

Un habitant de Nîmes a eu la surprise de recevoir une facture d’eau d’un montant de 10.952 euros après avoir fait réparer une fuite chez lui, rapporte Midi Libre. Le service des eaux l’a toutefois rapidement rassuré, lui indiquant qu’il n’aurait pas à payer une telle somme.

«Ne tombez pas à la renverse en recevant votre facture d'eau». Ce particulier de Nîmes a été prévenu qu’il en recevrait une anormale en raison d’une fuite mais ne s’attendait toutefois pas au montant indiqué: 10.952 euros. Le service des eaux de Nîmes Métropole s’est heureusement montré «spontanément compréhensif» dans ce dossier, raconte-t-il à Midi Libre.

Selon ses dires, il avait fait réparer «une fuite impressionnante» dans son installation, réparée rapidement par un plombier. Il lui a été ensuite demandé de transmettre l’index de son compteur au service des eaux, lequel a constaté immédiatement quelque chose d’inhabituel.

«Vous n’avez pas pu consommer presque 3.300 mètres cubes d’eau en quelques mois! C’est immensément supérieur à votre consommation habituelle», lui a indiqué un délégataire du service en lui demandant de revoir son compteur. Les données étaient pourtant exactes en raison de la fuite.

«La fuite était aussi discrète qu’importante, le liquide qui s’en échappait s’infiltrant directement dans le sous-sol. Et se situait à une extrémité d’un manchon installé en remplacement du compteur, lequel avait été déplacé à l’initiative du service des eaux», explique-t-il.

Il règle un montant ordinaire

«Ne payez surtout pas; je vous adresse immédiatement un imprimé de demande de dégrèvement que vous me retournerez à réception de la facture», lui a ensuite indiqué le prestataire. Au final, le particulier s’estime heureux de ne pas avoir «eu besoin de parlementer pour se faire entendre» et n’a dû payer qu’une facture déterminée sur sa consommation moyenne, conclut le quotidien.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
consommation, montant, fuite, eau, Nîmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook