Faits divers
URL courte
Par
9533
S'abonner

Des inscriptions menaçantes ont été retrouvées sur deux collèges de la commune du Bouscat, dans la banlieue bordelaise, rapporte France Bleu. L’un des établissements avait déjà été tagué avec le même message à peine quelques jours plus tôt. Une enquête pour apologie du terrorisme et menaces de mort a été ouverte.

Pour la deuxième fois en une semaine, le collège privé Sainte-Anne au Bouscat (Gironde) a été tagué du message «Vous êtes tous morts», informe France Bleu. À quelques centaines de mètres, une autre inscription a été découverte sur le collège Jean Moulin dimanche 15 novembre: «Vous êtes tous morts, vous êtes tous morts. Samuel Paty. Allah Akbar».

Des menaces prises très au sérieux, alors que le plan Vigipirate est toujours porté en état d’alerte maximale «urgence attentat». Selon le média, une enquête a été ouverte pour les tags concernant le collège Jean Moulin pour «apologie du terrorisme» et «menaces de mort». Elle a été confiée à la sûreté départementale.

École catholique menacée

Le message «Vous êtes tous morts» avait déjà été inscrit le 10 novembre sur l’établissement catholique Sainte-Anne, et une enquête pénale avait été ouverte. Malgré son placement en surveillance renforcée, le bâtiment a été tagué de la même inscription cinq jours plus tard.

À la date du lundi 16 novembre, personne n’avait été interpellé. Selon France 3, des individus suspects ont été repérés aux abords de l’établissement, demandant des renseignements sur les lieux. La mise en place d’une cellule de crise a été demandée aux services académiques.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
enquête, menace de mort, inscriptions, collège, Bordeaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook