Faits divers
URL courte
Par
7373
S'abonner

Une dizaine d’individus ont pris pour cible la police lyonnaise le 15 novembre en tirant avec des mortiers d’artifice. En prenant la fuite, l’un des auteurs de l’agression s’est fracturé le tibia et a été interpellé, selon LyonMag.

Dans la soirée du 15 novembre, les forces de l’ordre ont été prises pour cibles par une dizaine d’individus dans le IIIe arrondissement de Lyon, relate le magazine LyonMag.

Ces derniers ont érigé une barricade comprenant des conteneurs de poubelles et des panneaux de signalisation. Une fois arrivés sur les lieux, les policiers ont été visés par des tirs de mortier. Les individus ont alors pris la fuite.

Une chute et une fracture

En tentant d’escalader un portail, un jeune a chuté et s’est fracturé le tibia. C’est à ce moment qu’il a été interpellé par les forces de l’ordre.

Placé en garde, il a réfuté les faits. Ce 20 novembre, il doit se présenter au tribunal correctionnel.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
police, mortier, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook