Faits divers
URL courte
Par
10461
S'abonner

Après la découverte de la présence du Covid-19 dans un élevage de visons en Eure-et-Loir, il a été ordonné d’abattre près d’un millier de ces animaux, indique ce dimanche 22 novembre un communiqué des ministères de l'Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique.

Il a été ordonné d’abattre un millier de visons, suite à la détection de la présence du Covid-19 dans un élevage en Eure-et-Loir, selon les ministères de l'Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique.

«L'abattage de la totalité des 1.000 animaux encore présents sur l'exploitation et l'élimination des produits issus de ces animaux» a été ordonné, indiquent-ils dans leur communiqué.

Il y a quatre élevages de visons en France où des analyses sont en train d’être faites suite au développement des événements en Eure-et-Loir. Selon France Info, le deuxième élevage testé est indemne, alors que les tests sont toujours en cours dans les deux autres.

Le gouvernement français a aussi souligné ce dimanche 22 novembre l'importance des gestes barrières dans ce contexte pour protéger les visons d'une contamination à partir du personnel des élevages, mais aussi, par précaution, pour éviter les contacts entre animaux éventuellement infectés et le personnel.

Des visons abattus au Danemark

Il s’agit de la première détection du Covid-19 dans un élevage de visons en France. Toutefois, ce n’est pas la première dans le monde. Le 4 novembre, le Danemark avait ordonné l'élimination de tous ses visons, soit entre 15 et 17 millions de têtes, à la suite de la découverte d’une mutation du nouveau coronavirus transmissible à l'Homme, qui pourrait selon Copenhague compromettre l'efficacité d'un futur vaccin. Tous les visons malades ou se trouvant dans des fermes à moins de 7,8 kilomètres d’autres élevages infectés ont été abattus.

Des visons abattus dans d'autres pays européens

D’autres pays européens ont aussi rapporté des contaminations d'élevages de visons, notamment les Pays-Bas, la Suède et la Grèce. En outre, des cas isolés ont été détectés en Italie et en Espagne.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
maladies, élevage, vison, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook