Faits divers
URL courte
Par
131330
S'abonner

Des policiers ont été la cible d’insultes et de jets de bouteilles en verre après qu’ils sont intervenus en marge d’une fête à Angers, organisée dans un appartement en plein confinement, relate Ouest-France. Pour calmer leurs agresseurs, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

Intervenant en marge d’une fête organisée dans un appartement à Angers, des policiers ont été la cible de jets de bouteilles en verre et d’insultes, selon Ouest-France qui décrit des événements qui se sont déroulés pendant la nuit du 20 au 21 novembre.

Alors qu’une querelle a lieu entre plusieurs personnes sur la voie publique à Angers, les agents de police interviennent. Toutefois, ils ont été rencontrés avec hostilité par cette vingtaine de personnes alcoolisées qui viennent d’un appartement où une fête en plein confinement a été organisée.

Après que les forces de l’ordre ont été la cible de jets de bouteilles en verre, ainsi qu’insultées par une jeune femme, elles ont fait usage de gaz lacrymogène pour calmer leurs agresseurs.

Par la suite, les jeunes ont fui dans l’appartement. Toutefois, les policiers ne sont pas partis et ont attendu jusqu’à ce qu’un jeune homme de 21 ans et une femme âgée de 22 ans quittent la fête pour les interpeller dans la rue. Le jeune interpellé sera convoqué devant un officier de police judiciaire et la femme devant le procureur, conclut le média.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Covid-19, confinement, fête, France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook