Faits divers
URL courte
Par
151646
S'abonner

Une nuit agitée marquée par des violences urbaines a eu lieu à Mâcon du samedi 21 au dimanche 22, selon Le journal de Saône-et-Loire. Tandis que les forces de l’ordre ont été prises pour cible et confrontées à des tirs de mortiers d’artifice et des jets de projectiles, une école et plusieurs voitures ont été incendiées.

Des voitures, poubelles et conteneurs incendiés et des fonctionnaires de police agressés et pris pour cible  – cela est le bilan de la nuit agitée du samedi 21 au dimanche 22 dans deux quartiers de Mâcon, La Chanaye et Marbé, marquée par des violences urbaines, relate Le journal de Saône-et-Loire.

Dans le quartier de La Chanaye, plusieurs voitures ont été incendiées lors de cette nuit, les pompiers sont tombés dans un guet-apens. En outre, les policiers qui sont arrivés pour protéger les soldats du feu ont été caillassés et ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice et de jets de projectiles. Suite à ce déroulement des événements, des renforts ont été alors demandés.

Quand les pompiers sont arrivés sur place pour intervenir pour un feu dans le quartier de Marbé qui cette fois s’est déclenché à l’école maternelle Jean-Moulin, il s’agissait du 11e incendie de la nuit. Le feu ne s’est visiblement pas propagé à l’intérieur du bâtiment.

Cette situation a été qualifiée d’«inadmissible» par le maire Jean-Patrick Courtois, selon le média.

De précédentes violences

Ce n’est pas la première fois que Mâcon est le théâtre de violences urbaines. Dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 novembre, des fonctionnaires sont tombés dans un guet-apens et ont été aussi pris pour cible par des agresseurs.

Lire aussi:

«Ces personnes pauvres»: un réalisateur critique l’appartement d’un acteur en pensant que son micro est éteint – vidéo
Tollé en Algérie après des propos de Macron, la France accusée d’«ingérence»
Il reste sagement confiné chez lui mais reçoit une amende de 300 euros
Tags:
police, France, violences
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook