Faits divers
URL courte
Par
72112
S'abonner

Des policiers qui ont interpellé un homme de 22 ans à Nantes ont découvert dans sa voiture, outre une centaine de grammes de cannabis, des dizaines d’autocollants à l’effigie du professeur Didier Raoult qui étaient apparemment destinés à orner des boîtes en plastique avec de la drogue.

Ce jeune homme arrêté mercredi 18 novembre avec 103 grammes de cannabis à Nantes voulait profiter de la popularité du professeur marseillais Didier Raoult.

​D’après France Bleu, lors de la fouille de sa voiture, des policiers ont mis la main sur des sachets estampillés Batman, du cellophane, des rubans adhésifs et 90 autocollants à l’effigie du professeur.

Les enquêteurs suggèrent que l’homme collait les images sur de petites boîtes en plastique qui lui servaient à distribuer la drogue. Le dealer présumé a été placé en garde à vue.

Sa popularité

Ce n’est pas la première fois que le nom de Didier Raoult, fervent défenseur de l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19, apparait dans les actualités sans lien avec la maladie.

Ainsi, La Provence a récemment écrit sur une santonnière de Saint-Cyr-sur-Mer, dans le Var, qui créait des figurines représentant le professeur.

En outre, mi-mai, un Marseillais a décidé de se faire tatouer le visage de Didier Raoult sur la cuisse.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
cannabis, Marseille, France, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook