Faits divers
URL courte
Par
123824
S'abonner

Dans un contexte de nouvelles violences urbaines dimanche 22 novembre dans la soirée dans un quartier de Montbéliard, des individus se sont servis d’un dumper dérobé dans un chantier afin d’endommager les caméras de surveillance mises en place dans la semaine, relate L’Est républicain.

Alors que les violences urbaines ont repris dans le quartier de la Petite-Hollande de Montbéliard, en Bourgogne-Franche-Comté, dimanche 22 novembre en fin d'après-midi, certains participants ont volé un engin sur un chantier qu’ils ont utilisé pour mettre à terre les nouvelles caméras de surveillance, rapporte L’Est républicain.

La scène filmée par des témoins s’est ensuite répandue sur les réseaux sociaux.

Les mâts, quelques lampadaires et panneaux de circulation ont également été vandalisés. Une fois leur méfait accompli, les malfrats ont détruit l’engin en le mettant en feu.

«Anarchie totale»

Selon le quotidien régional, il s’agissait d’une atmosphère d’«anarchie la plus totale», aucune voiture de police, ni camion de pompiers n’ayant été présents, à en croire un badaud. Le commissaire Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique, a déclaré au média qu’il fallait «être dans un rapport de force inversé, en faveur de la police». Il fallait donc attendre des renforts en provenance de Besançon.

La maire de Montbéliard, Marie-Noëlle Biguinet, a affirmé au média que la ville et «ses environs avaient suffisamment de quartiers difficiles pour mettre des moyens de police en adéquation».

«S’il n’y a pas d’action forte de la police et de la justice, ça ne peut pas fonctionner. On ne va quand même pas laisser le quartier aux voyous!», a-t-elle déclaré, citée par L’Est républicain.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Tags:
caméras de surveillance, violences, Montbéliard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook