Faits divers
URL courte
Par
102110
S'abonner

Deux hommes ont été placés en garde à vue à Besançon après que la police a découvert plus de dix kilogrammes de drogue qui leur appartenaient. Ils avaient laissé une attestation de déplacement, nécessaire avec le confinement, sur place.

Plus de dix kilogrammes d’herbe et de résine de cannabis ont été découverts par la brigade des stupéfiants dans une cave et un appartement de la rue des Hauts de Saint-Claude, le 23 novembre, à Besançon, rapporte France Bleu.

Selon le média, ces stupéfiants et 24.500 euros en liquide appartenaient à deux hommes, habitants du quartier, qui ont été retrouvés grâce à une attestation de déplacement dérogatoire oubliée au milieu de la drogue.

France Bleu indique que les forces de l’ordre de Besançon avaient procédé à cette perquisition rue des Hauts de Saint-Claude après avoir reçu des renseignements anonymes. Ils ont ainsi trouvé 1,3 kilogramme d’herbe, 800 grammes de résine de cannabis et 24.500 euros en liquide dans une cave. De plus, une attestation de déplacement dérogatoire, au nom de la grand-mère d’un homme de 20 ans, connu des services de police, a été retrouvée au milieu de cette découverte.

Une autre preuve

En outre, les forces de l’ordre de la brigade des stupéfiants ont trouvé dans une sacoche une facture EDF, au nom d’un voisin, habitant un peu plus loin dans la rue.

Les fonctionnaires, arrivés dans l’appartement de cet individu de 33 ans, ont découvert huit kilogrammes d’herbe et un kilogramme de résine de cannabis.

Les deux hommes ont été placés 96 heures en garde à vue. Ils ont reconnu être les propriétaires des stupéfiants.

Ils sont passés en comparution immédiate au tribunal de Besançon le 27 novembre. France Bleu indique que le plus jeune, qui était déjà connu des services de police, risque de la prison ferme.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
interpellation, confinement, drogue, dealer, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook