Faits divers
URL courte
Par
511710
S'abonner

Ils ne sont pas très nombreux à avoir été découverts, mais il s’agit toutefois d’une grande trouvaille. Des chats forestiers ont été détectés pour la première fois dans l’Hérault par l’Office français de la biodiversité.

L'Office français de la biodiversité (OFB) a détecté une population de chats forestiers dans l’Hérault, une première pour ce département.

Implantés dans les Pyrénées et le nord du Massif central, ces animaux n’avaient pourtant jamais été détectés avec certitude dans l’Hérault, leur ressemblance avec le chat domestique étant forte.

«C'est une excellente nouvelle que dame Nature nous envoie», partage ainsi sa joie auprès de France Bleu le directeur de la division héraultaise de l’OFB, Vincent Tarbouriech.

Et de préciser que ces spécimens ont «une grosse raie noire tout le long de la colonne vertébrale», leur queue étant «très touffue avec des anneaux très marqués et un pinceau bien noir au bout».

Au total, l’OFB n’a recensé que cinq individus, mais des investigations sont envisagées.

Les spécialistes peuvent déjà supposer qu’il s’agit d’une famille qui s’est installée dans le Caroux-Espinouse:

«On sait qu'ils se reproduisent car sur une photo on aperçoit des petits chatons autour d'une femelle», précise M.Tarbouriech.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Frontières françaises, l’impossible souveraineté?
Tags:
France, Hérault, félins, chats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook