Faits divers
URL courte
Par
10913
S'abonner

Les habitants de Loudun, dans le département de la Vienne, ont constaté vendredi 4 décembre de nombreuses croix gammées et des tags faisant référence à des viols, rapporte France Bleu. Plusieurs plaintes ont été déposées et une enquête a été ouverte.

Dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 décembre, la commune de Loudun (Vienne) a été couverte d’une cinquantaine de croix gammées, relate France Bleu. Les inscriptions ont visé le collège privé Chavagnes Saint-Joseph ainsi que la rue de la Porte Saint-Nicolas. Une enquête a été ouverte.

Le conseiller municipal Romain Bonnet, dont la maison a été ciblée, a qualifié cet acte d’«immonde et insupportable». Il a porté plainte avec plusieurs de ses voisins. Comme le montre la photo, les croix sont gravées à même les murs, les rendant difficile à faire disparaître.

«Je pense qu’au sein de la municipalité nous devrons nous pencher sur ce problème récurrent depuis plusieurs mois, les toilettes publiques, les cabines à livres. Ces dégradations ont un coût pour la collectivité et aussi pour les particuliers impactés. Peut-être qu’il faudrait étudier la possibilité d’installer un système de vidéosurveillance dans la ville», a déclaré l’élu local au journal La Nouvelle République.

Le maire de Loudun Joël Dazas affirme quant à lui avoir déjà fait réaliser une étude sur la mise en place de caméras dans sa commune. «Nous avons rendez-vous en janvier avec une ville proche, pour voir ce qu’ils ont mis en place et ce qui est faisable sur Loudun», précise-t-il dans le quotidien local.

Autre acte de vandalisme

France Bleu fait également état de «tags à la peinture rouge évoquant des viols», dans un autre quartier de la commune durant la même nuit. Une enquête séparée a été ouverte pour ces inscriptions, la gendarmerie n’ayant pas encore déterminé si ces deux actes de vandalisme sont liés.

Lire aussi:

Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
plainte, enquête, vandalisme, Vienne (Isère), croix gammée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook