Faits divers
URL courte
Par
1614636
S'abonner

Un Tourquennois alcoolisé a appelé le standard de la police en pleine nuit, indiquant vouloir «mettre une balle dans la tête de Gérald Darmanin». Il a ensuite affirmé être son cousin, rapporte La Voix du Nord.

Vendredi 4 décembre, vers une heure du matin, le centre d’information et de commandement (CIC) de la police a reçu l’appel d’un homme en état d’ivresse qui a menacé de mort le ministre de l’Intérieur, relate La Voix du Nord. Il a été interpellé le matin même.

Venant de Tourcoing, l’individu a déclaré vouloir «mettre une balle dans la tête de Gérald Darmanin», lequel a été maire de la ville pendant un peu plus de six ans. Il s’est également présenté comme son cousin.

Enquête ouverte

Malgré l’ivresse du suspect, ses propos ont été considérés comme suffisamment graves pour ouvrir une enquête. Il a été placé en garde à vue, et le parquet de Lille a fixé son procès au 11 mars prochain. Il est astreint à un contrôle judiciaire et à «soigner sa dépendance à l’alcool» d’ici la date de l’audience.

En juillet dernier, moins d’un mois après son arrivée place Beauvau, Gérald Darmanin avait déjà fait l’objet de menaces de mort en raison de la plainte pour viol qui le concerne. Le ministre s’était contenté de porter plainte sans commenter publiquement l’affaire.

Lire aussi:

Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
Après avoir condamné «l’hystérie» sanitaire, Laurent Ruquier enregistre un cas de Covid sur son plateau
«D’autres vaccins sont plus efficaces» que l’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Tags:
enquête, garde à vue, menace de mort, Tourcoing, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook