Faits divers
URL courte
Par
3213
S'abonner

Une Française a découvert un livre intitulé vaguement «Tchegpobtchl» en alphabets latin et cyrillique et en a publié la couverture sur Twitter. Ce nom, qui se réfère en réalité à la catastrophe nucléaire de 1986 familière de tout le monde, a interpellé les publics russe et français.

L'utilisatrice de Twitter Liv a publié une photo d’un livre qu'elle a trouvé sur les étagères d'une librairie à Paris. Dans un tweet publié le 9 décembre, la femme montre sa couverture, que peu peuvent lire car c'est un mélange de lettres latines et cyrilliques.

Le titre semble ainsi s’écrire «Tchegpobtchl». Dans ce mystérieux mélange de lettres se cache le mot «Tchernobyl». Le livre raconte par des illustrations l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986. L'auteur de l'album Laurent Michelot a inclus 150 photographies de la ville de Pripyat, après avoir exploré la zone de la catastrophe et étudié les chroniques de cette époque.

Bien que le livre soit sorti en septembre 2020, il n'est arrivé que récemment dans les rayons des librairies. Grâce au tweet de Liv, qui a reçu plus de 4.000 «like», l’oeuvre de Laurent Michelot est devenue plus célèbre.

Sous le tweet de Liv, certains utilisateurs de Twitter essaient de comprendre comment le titre du livre doit être lu.

Lire aussi:

Trois roquettes tirées depuis le Liban en direction d'Israël
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Mère immolée à Mérignac: le garde des Sceaux hué au Sénat
Tags:
accident nucléaire, catastrophe, Tchernobyl (centrale nucléaire), Tchernobyl
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook