Faits divers
URL courte
Par
81727
S'abonner

Un jeune homme en colère s'est mis à dégrader les locaux de l'entreprise où il travaille, à Vénissieux, dans le Rhône. À l'arrivée des policiers, il a décidé d'en découdre avec eux, cassant le bras du premier et frappant le second, rapporte Actu17.

Dans la matinée du mardi 8 décembre, les policiers de Vénissieux, commune de la métropole lyonnaise, ont fait face à une interpellation particulièrement difficile. L'un d'eux s'est retrouvé à l'hôpital avec une fracture au bras, selon les informations du site Actu17.

Les forces de l'ordre avaient été appelées pour un salarié d'une entreprise dans un état colérique en train de dégrader du matériel dans les locaux. Ce dernier, âgé de 21 ans, est présenté comme un sans-domicile fixe.

Il a assené des coups de poings à l'un des policiers et a brisé le bras d'un autre lors de son interpellation. Il a finalement pu être maîtrisé et placé en garde à vue au commissariat.

25 jours d'ITT

Le policier qui a eu son bras fracturé s'est vu octroyer 25 jours d'incapacité totale de travail. Le jeune homme a quant à lui reconnu les faits devant les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine, confirmant son intention de se battre avec les gardiens de la paix. Il a été déféré au parquet jeudi 10 décembre et a été jugé le lendemain en comparution immédiate.

Lire aussi:

Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
JO-2020: un boxeur français disqualifié en quart de finale fait un sit-in sur le ring
Tags:
SDF, blessure, garde à vue, interpellation, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook