Faits divers
URL courte
Par
1914913
S'abonner

Suite à une vaste opération, près de 200 militaires ont été mobilisés la semaine dernière dans les Hauts-de-France pour faire face à une série de cambriolages, relate 20 Minutes. Ils ont investi un camp de gens du voyage où des suspects ont été interpellés, et une grande quantité d’objets volés découverte.

Un important dispositif de forces de l’ordre a été utilisé la semaine dernière pour mener une vaste opération de lutte contre les cambriolages dans les Hauts-de-France, fait savoir 20 Minutes. Lorsque les militaires sont intervenus dans un camp de gens du voyage, ils y ont découvert un butin hétéroclite composé de différents larcins signalés dans la région. D’après la gendarmerie, «plus de 150 objets de provenance douteuse» ont été saisis.

Trois équipes cynophiles, la gendarmerie mobile et un hélicoptère, soit près de 200 gendarmes au total, ont été mobilisés pour participer à cette opération contre les cambrioleurs dans les Hauts-de-France, notamment à Cambrai, Aubraumetz et Saint-Quentin.

Plusieurs suspects ont été interpellés au cours de l’intervention, dont une dizaine  dans ce camp de gens du voyage.

La nature du butin

Parmi les objets volés ont été découverts des bouteilles d’alcool, des pièces et billets de collection, des bijoux, de l’outillage électroportatif et des montres. D’après les forces de l’ordre, les cambrioleurs n’étaient apparemment pas été des experts, de ce fait, figuraient aussi bien des pièces assez recherchées que d’autres de faible valeur.

En outre, ils ont trouvé des armes volées, parmi lesquelles au moins six fusils de chasse de différents calibres, ainsi que des munitions, précise le média.

Afin d’identifier les propriétaires de ces objets, ils ont été mis en ligne. De ce fait, la gendarmerie invite ceux qui ont été victimes d’un cambriolage récemment à visiter la page des ovnis -les Objets volés non identifiés-, et de joindre les forces de l’ordre par la suite, s’ils y reconnaissent leurs biens.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
camp, gendarmes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook