Faits divers
URL courte
Par
1163
S'abonner

Un homme qui portait sur lui deux armes de poing et qui s’apprêtait à monter dans un train a été interpellé en gare de Toulouse, relate La Dépêche du Midi, qui précise que la piste terroriste est pour le moment écartée.

Un simple contrôle gare Matabiau à Toulouse a permis d’interpeller le 11 décembre un homme dont le comportement avait semblé suspect aux équipes de la sécurité ferroviaire, fait savoir La Dépêche du Midi. Les policiers lui ont demandé ses papiers alors qu'il s'apprêtait à prendre le train. C’est durant les vérifications qu’ils ont découvert sur l’homme deux pistolets chargés, ainsi qu’une cagoule, des sourates du Coran et un tapis de prière.

L’homme a été interpellé et emmené au commissariat pour être placé en garde à vue. Il n’a fourni aucune explication sur la détention de ces objets pendant les auditions. Les investigations sont en cours et le parquet a décidé d’ouvrir une information judiciaire.

Analyse des pistolets

La piste d’un attentat est «écartée à l’heure actuelle», affirme La Dépêche du Midi.

Le suspect, un SDF originaire de Mayotte, sillonnait la France depuis plusieurs mois et aurait récemment servi de surveillant d’un point de vente de drogue dans un quartier de Toulouse.

L’homme a été mis en examen et incarcéré pour infractions à la législation sur les armes. Les pistolets seront prochainement analysés pour déterminer s’ils ont été utilisés.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
interpellation, pistolet, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook