Faits divers
URL courte
Par
2216
S'abonner

Une source radioactive dans un camion-benne utilisé pour collecter les ordures ménagères à Saint-Malo, en Bretagne, a fait intervenir les sapeurs-pompiers qui ne savent toujours pas de quoi il s’agit.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus le 16 décembre à l’usine de traitement des déchets de l’agglomération de Saint-Malo pour rechercher quelque chose, dans un camion-benne, dont le taux de radioactivité dépassait le seuil d’alerte, rapporte Ouest-France.

Selon le quotidien, le camion, utilisé pour la collecter des ordures ménagères, a provoqué le 14 décembre une alerte à son arrivée sur le site de traitement de Château-Malo après être revenu d’une tournée de ramassage des déchets. C’est la borne d’entrée, équipée de capteurs, qui a prévenu du danger.

Comme l’indique le média, le véhicule a alors été isolé par précaution.

Des opérations en cours

Un contrôle régulier a été effectué pendant deux jours et demi pour constater l’évolution du taux de radioactivité qui n’a pas encore baissé, d’après Ouest-France.

Les sapeurs-pompiers ont fait des prélèvements et la source a alors été localisée.

«Ce n’est pas une grosse source. Elle n’émet pas suffisamment pour qu’on puisse s’inquiéter d’une éventuelle radiation dans les environs du camion. Elle se trouve environ aux deux tiers de la benne. La difficulté est que nous ne savons pas si elle est scellée. Il faut donc vider la quasi-totalité du camion pour la retrouver», a expliqué au média le chef des opérations.

De cinq à six tonnes de déchets ont été déchargées du véhicule dans l’un des entrepôts à la recherche de la source. Quand cette dernière sera trouvée, elle sera isolée et possiblement enlevée par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra).

Lire aussi:

Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Sans masque, des policiers dansent la macarena dans un commissariat d’Aubervilliers en plein couvre-feu – vidéo
Neuf mineurs ont été interpellés dans l'affaire Yuriy
Tags:
danger, déchets radioactifs, radioactivité, déchets, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook